Connectez-vous avec nous

Santé et bien être

Pourquoi la cigarette électronique est interdite dans les lieux publics ?

Les raisons de l’interdiction de vapoter dans les lieux publics

C’est définitif, vous avez décidé d’arrêter la cigarette à tabac. Pour y parvenir, vous envisagez de passer à la vape. Vous faites bien. À ce propos, il est conseillé de connaître la législation qui touche au vapotage. Quelle attitude adopter dans les lieux publics ? Quels sont les lieux publics interdits au vapotage ? Dans quels lieux publics est-il permis de vapoter ? Autant de questions qui trouveront une réponse dans ce billet.

Les lieux publics interdits au vapotage

La cigarette électronique fonctionne sur un concept de résistance. L’émission de chaleur vient chauffer le liquide et de la vapeur sort du réservoir de l’appareil. L’utilisation de ce matériel est soumise à réglementation dans les lieux publics. Ces lieux sont généralement des locaux couverts et fermés. Depuis le 1er octobre 2017, une législation rigoureuse encadre l’usage de la vape dans les lieux publics en France. L’énoncé de la loi en rapport avec les cigarettes électroniques (même celles sans nicotine) entraîne les mêmes conséquences qui touchent à la cigarette à tabac :

  • le respect de la santé d’autrui, en l’occurrence les non-fumeurs ;
  • l’encadrement d’une substance potentiellement addictive et dont on ignore les conséquences réelles ;
  • le risque encouru de payer une amende s’élevant à 150 € pour non-respect de la loi.
A lire  Comment tester son éligibilité à la fibre ?

 Les établissements accueillant des personnes mineurs

Avant, notons au passage que la cigarette électronique a été conçu pour aider les anciens fumeurs à se protéger contre des substances néfastes telles que le goudron. Grâce à cet appareil, certains vapoteurs ont pu atteindre le sevrage total en nicotine. Le matériel utilisé pour vapoter sert à créer une vapeur. Passer au vap juice apporte les mêmes sensations que les cigarettes classiques à tabac, sans ces ingrédients nocifs pour le corps humain.

Du fait qu’ils sont facilement influençables, le monde de la vape peut devenir attrayant pour les mineurs. Pour le plaisir de la découverte ou à la recherche des sensations fortes, ils pourraient utiliser une vapoteuse. Entreprise ou particulier, la vente ou le don du matériel de vape à un mineur est strictement en désaccord avec la loi. Les mineurs ont l’interdiction formelle de vapoter et il est encouragé de ne pas le faire sous leurs yeux. Pour ces raisons, la loi interdit de vapoter dans :

  • les écoles maternelles et les écoles primaires ;
  • les lycées et collèges ;
  • les centres de formations et d’études pour mineurs ;
  • les établissements d’hébergement des personnes de moins de 18 ans.

Les transports en commun

La loi qui s’applique aux fumeurs de cigarettes à tabac est la même pour les cigarettes électroniques. Peu importe le moyen de transport en commun que vous choisissez, l’utilisation de la vapoteuse est strictement interdite. Toutefois, si vous utilisez le bus comme transport en commun, il est possible de profiter du plaisir des vap juice. À condition que vous arriviez en avance à l’arrêt de bus. Sauf indication contraire signalée par un panneau, vous êtes libre de sortir votre vapoteuse. Par politesse, pensez néanmoins à vous tenir à l’écart pour ne pas gêner les autres.

A lire  Les caractéristiques du CBD Bio

Que préconise la loi sur le vapotage au lieu de travail ?

Considérant que le lieu de travail est un espace presque toujours public, la législation y interdit-elle l’usage de la cigarette électronique ? Oui et non. En effet, même si la législation n’interdit pas l’usage des cigarettes électroniques, il est impératif de connaître et de comprendre les conditions et l’environnement qui régissent votre lieu de travail. Les vapoteurs sont soumis à deux conditions qui empêchent de profiter des vapeurs de l’e-cig. Premièrement, leur lieu de travail ne doit pas accueillir du public et deuxièmement, doit être un endroit ouvert. De ce fait, il vous est interdit de fumer :

  • dans les salles de réunion ;
  • dans les open-spaces ;
  • dans le hall d’accueil ;
  • dans la cafétéria ;
  • dans les toilettes ;
  • dans les vestiaires ;
  • dans un atelier ou une chaîne de production.

Par contre, si vous possédez un bureau individuel qui n’accueille jamais de public ou si vous travaillez dans un chantier à l’extérieur, vous pouvez faire usage de votre vapote.

Les cigarettes électroniques et les lieux de loisirs

Les lieux de loisirs tels que les bars, les parcs d’attractions, les restaurants et les discothèques sont des lieux publics. En France, la loi reste en vigueur à l’intérieur de ceux-ci. De façon générale, de plus en plus d’entre eux renseigne sur l’interdiction de fumer, qu’il s’agisse de cigarettes électroniques ou de cigarettes à tabac. Tout comme la référence au tabagisme passif, le vapotage ne doit en aucun cas être imposé à une personne non-fumeur.

Pour le cas particulier des parcs d’attractions ouverts, la vape n’est pas interdite, sauf indiqué par un panneau. Il convient donc de se renseigner avant de sortir sa vapoteuse.

Passionnée de Tech, je suis rédactrice sur gourmix depuis plus d'un an !

Lire la suite
Clic pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.